BELGRADO

  • 14

    Mai

    2023

    @ Le Molotov

    3 Place Paul Cézanne


    20:30

    Entrée : 10€

    Prévente: 8€

    BELGRADO

    Cold Wave, Post Punk

  • Réservez des places : BILLETS


    Formé en 2010, le groupe Belgrado, basé à Barcelone, est à la pointe de l’innovation sur la scène post-punk mondiale. Le quatuor, qui en est à sa neuvième année d’existence, continue de jouer dans son pays et à l’étranger, fort d’une réputation fondée sur trois albums complets et d’une impressionnante carrière de tournée qui l’a mené aux quatre coins du monde.

    Émergeant de l’underground DIY de Barcelone, Belgrado a d’abord échangé un mélange élégant de tropes post-punk qui pourrait être retracé jusqu’à l’Europe du début des années 1980. Après la sortie de leur premier album (2011), le groupe s’est lancé dans une vaste tournée en Europe et en Amérique du Nord. Au fur et à mesure que le groupe progresse sur son deuxième album Siglo XXI (2013), le son devient nettement plus épuré, incorporant élégamment un élément plus froid, et les marquant finalement comme de véritables pionniers du genre. D’autres tournées ont suivi, notamment une expédition d’un mois en Amérique latine en 2014, avec des concerts au Brésil, en Argentine, au Chili et en Uruguay. Mais on pourrait dire que leur dernier LP, Obraz (2016), a vraiment démontré ce dont le groupe est capable. Sophistiqué mais accessible, différent de leur travail précédent mais toujours sensiblement Belgrado. Le LP a vu le groupe bifurquer vers un territoire clairement influencé tout autant par le psychédélisme, le dub et les rythmes exotiques que par le canon désormais familier des classiques de la cold wave et du post-punk. Après la sortie d’Obraz, le quatuor a de nouveau pris la route, jouant des dates aux États-Unis, au Mexique, au Japon, en Asie du Sud-Est et en Australie, ainsi qu’une série de festivals européens. En 2019, ils ont effectué une deuxième tournée en Amérique du Sud, avec des concerts à guichets fermés au Chili et au Brésil, ainsi qu’au Pérou pour la première fois.

    Musicalement, le groupe est tout autant la somme de ses quatre parties distinctes. La batterie, très précise, conserve une qualité expressive qui fait avancer le groupe comme son moteur rythmique dans une danse propulsive. Au-dessus du mouvement percussif, des lignes de basse douces dictent le langage harmonique des chansons, tandis que la guitare ricoche et fait écho à des motifs texturaux au-dessus du reste de la musique. Dans l’espace ouvert entre la guitare et la basse, la voix (chantée dans la langue polonaise maternelle du chanteur), souvent rythmée et répétitive, se laisse aller à un état de transe. La musique qui en résulte est rythmée mais onirique, dansante mais sereine. Dans leurs textes, les membres du groupe abordent des thèmes tels que l’accélération d’un monde automatique, le côté sombre d’un monde qui avance technologiquement et l’aliénation sociale qui en découle, l’omniprésence de l’image (“obraz” en polonais) comme outil de contrôle social dans un monde rempli de spectacles, et un flou toujours plus grand entre le réel et l’irréel. Sur le plan esthétique, le groupe s’inspire de l’avant-garde des mouvements artistiques du XXe siècle, tels que le dadaïsme, le constructivisme/suprematisme et l’école du Bauhaus. Ces influences sont représentées de manière très visible dans les illustrations de leurs disques, posters, vidéos et produits dérivés. Leur esthétique visuelle est le fruit d’une collaboration entre les membres du groupe.

    Basés à Barcelone, les membres de Belgrado sont un mélange de Vénézuéliens transplantés, d’un Britannique et d’une Polonaise. Cette collision culturelle de bâtiments rectangulaires post-soviétiques et de cieux gris avec une sensibilité caribéenne influence inévitablement leur son, tout comme la ville de Barcelone, avec sa toile de fond méditerranéenne et son multiculturalisme cosmopolite.

    Socials:
    Facebook Instagram Bandcamp