BOB WAYNE

  • 3

    Mai

    2022

    @ Le Molotov

    3 Place Paul Cézanne


    20:30

    Entrée : 7€

    Prévente: Disponible

  • Réservez votre place sur Weezevent See Tickets Fnac


    BOB WAYNE est un véritable artiste DIY, qui a débuté sa carrière sans agent, manager, label, véhicule de tournée ou groupe de soutien à plein temps. Il a quitté le Pacific Northwest pour s’installer à Nashville et a été immédiatement adopté par la communauté des hors-la-loi dont la country dépouillée et directe fait fi du bruit et des prétentions pop du grand public. “Il ne faut pas compter sur l’attente”, insiste-t-il. “Il faut juste y aller. C’est ce que je fais. Je vais juste continuer à le faire.”

    Les chansons de Bob Wayne traitent souvent des tourments spirituels d’une vie tiraillée entre le bien et le mal ; ou bien elles parlent de se lâcher et de faire la fête avec ses meilleurs amis ; et puis il y a ce qu’il appelle “les chansons à histoires”.
    Les compositions du dernier album de Bob sont tirées de son cœur, de son esprit et de sa guitare avec une authenticité qui fait défaut à de nombreux sous-genres et scènes actuels. C’est une approche franche, directe et directe qui a touché une corde sensible chez des gens dont les collections musicales couvrent les divisions entre la country, les racines, le bluegrass, le rockabilly, le punk rock, le hardcore, l’art indie et le plus brut du stoner rock et du metal underground. C’est de la country, certes, mais du grain le plus fort et de l’intention la plus pure.
    Bob a établi la feuille de route de sa carrière avec la première chanson qu’il a écrite en tant qu’artiste solo, “Devil’s Son”, dont l’enregistrement le plus solide se trouve sur son dernier album, ce qui lui permet de boucler la boucle. “J’avais écouté beaucoup de David Allen Coe, Johnny Cash et Willie Nelson”, dit-il. La chanson raconte l’histoire d’un type qui se rend à Nashville et se bat contre quelques démons.
    Wayne est lui-même entré à Nashville pour la première fois en montant dans le bus avec Hank III, juste au moment où le soleil se levait un matin. “La première fois que je suis entré dans cette ville, c’était avec les gens avec qui j’avais besoin d’être”, dit-il.

    bobwayne.com
    facebook.com/BobWayneOfficial